passez la souris sur la photo



«...le plus que parfait Arnaud de Montsalvy ...»

texte webmaster Linda
créations par Frédérique
photos © linda compagnoni
 

...les lumières se sont éteintes... le silence s'est fait dans le public... un peu de suspense dans l'air... puis d'un pas dynamique, il entra dans la lumière. Pierre-Marie Escourrou connu de nous comme le seul et unique ARNAUD de MONTSALVY. Le vaillant, noble et tout autant arrogant capitaine de Charles VII, frère d'armes de Jeanne d'Arc et époux bien-aimé de Catherine, Comtesse de Montsalvy...

Comment cette webmistress, 25 ans après le grand succès télévisé français de la série TV  Catherine, il Suffit d'un amour, a pu se retrouver dans le même théâtre que Pierre-Marie Escourrou? Avec Frédérique sa fidèle amie, avec qui elle a déjà partagé tant d'évènements inoubliables sur leur route pour rencontrer les personnages des bestsellers de notre très chère amie Juliette Benzoni, accompagnée pour l'occasion par notre bonne amie commune Magali de Belgique?

Quand ce site web a été lancé en septembre 2008, l'un de mes principes était dès le commencement de divertir tous les fans de Juliette Benzoni et dans ce but parler de tout ce qui concernait de près ou de loin ses livres, en particulier mon préféré « Catherine, il suffit d'un amour »! Catherine avait été adapté en 1986 avec grand succès, de nouvelles stars étaient nées et eurent par la suite de fantastiques carrières. Des lettres que je recevais, une remarque revenait sans cesse : Ce serait  merveilleux si Mistral pouvait nous donner des nouvelles de ces stars, que ce soit de Claudine Ancelot, PM Escourrou,Gérard Chambre,Corinne Touzet, Pierre Deny, pour n'en citer que quelques-uns...

J'avoue que, vivant aux confins de la Suisses, cela me faisait sourire : "Comment pourrais-je réussir là où d'autres avaient échoué?" Je ne savais pas qu'un jour, j'allais écouter ma petite voix intérieure me disant de prendre la route vers un certain endroit nommé : Théoule-sur-Mer, là où ma marraine, la bonne fée, m'avait envoyé en mission! Me permettant de voyager plus loin que je ne l'aurais imaginé - surmontant des obstacles pour rencontrer des gens que j'avais toujours voulu rencontrer en rêve.
Nous savons tous que parfois certains évènements dans la vie, ouvrent certaines portes ou certains chemins, juste en suivant notre instinct! Je suis persuadée que c'est ainsi que mon chemin m'a emmené jusqu'à  Dreux, ce 2 Décembre 2011, pour assister à la représentation de la toute dernière pièce de Pierre-Marie Escourrou, appelée: 

 

Lors de mes échanges de mails avec Pierre-Marie Escourrou, concernant le 91ème anniversaire de Juliette Benzoni, il m'avait invité à venir le voir jouer sa dernière pièce si d'aventures je me trouvais non loin de chez lui! Je n'en avais pas parlé sur mon site mais, l'année dernière avec Frédérique, nous avions failli le rencontrer une première fois à Paris (nous avions déjà réservé les billets...!) pour voir sa pièce du moment :  Exercices de Style mais comme l'actrice jouant un rôle principal tomba malade et la représentation fut annulée. Pierre-Marie m'avait personnellement prévenu (exceptionnellement gentil de sa part !) et m'avait réconforté en disant de ne pas être déçue et qu'il y aura sûrement bientôt une nouvelle occasion de venir le voir jouer.

Comment Mistral aurait pu résister à l'invitation du noble seigneur Arnaud de Montsalvy, connu aujourd'hui sous le nom de Pierre-Marie Escourrou, acteur et metteur en scène? J'ai téléphoné à Frédérique, pour lui raconter la nouvelle car il était évident pour moi que nous allions partager ensemble cette nouvelle aventure! Très vite après cela, Magali, la webmistress du site de Laurent Le Doyen et admiratrice de la grande carrière théâtrale de Pierre-Marie, nous a annoncé avec joie qu'elle viendrait également à Dreux pour assister à l'histoire du Tigre.

En ce jeudi 2 Décembre, nous nous sommes retrouvées à Paris, Gare de l'Est. Arrivant de la Belgique, Magali - de France, Frédérique  et Mistral de Suisse allaient prendre la route de Dreux pour une nouvelle mission impossible. Après quelques embrassades, nous nous sommes racontées les dernières nouvelles entre webmistresses, prêtes pour ce qui allait suivre.
Le temps a été clément avec nous, pas trop de monde sur la route et avant même de s'en rendre compte, nous étions arrivées à  Dreux, plus précisément à Vernouillet dans la salle « l'Atelier à Spectacle »! Nous avons réalisé que nous étions vraiment très en avance pour le spectacle mais nous avons quand même tenté notre chance pour entrer dans le bâtiment. A notre grande joie, nous avons pu entrer après avoir expliqué que nous venions de très loin pour voir  Pierre-Marie Escourrou!

Le bâtiment moderne que nous voyons était une ancienne friche industrielle. En 2004 il aura fallu 16 mois de travail pour créer le lieu d'aujourd'hui. On y trouve plusieurs salles de travail offrant des cours aux adultes et aux enfants, une salle de 950 places pour toute sorte de programmation.
Il y a aussi un bar qui propose une petite restauration. Nous nous sommes installées pour manger un morceau (ouah, le fromage était délicieux) et le temps a passé vite jusqu'au moment où nous avons pu entrer dans la salle avec les autres spectateurs présents! Frédérique et moi, nous nous sommes souries en disant... bon, cette fois, on se met au premier rang, c'est fini de faire les timides!  Magali nous a approuvées avec enthousiasme. Nous nous sommes assises en essayant de trouver une petite place pour nos sacs remplis de petites surprises pour Pierre-Marie (que nous espérions lui donner après le spectacle) et quelques documents sur lesquels nous souhaitions lui voir apposer sa signature!

Très rapidement, la salle s'est remplie et je suis sûre qu'il ne reste plus un siège de libre. La lumière s'est éteinte et la pièce a commencé. Et qui mieux que le metteur en scène et unique acteur de la pièce pouvait nous expliquer ce qu'est l'histoire du Tigre?





 

Quelle performance absolument incroyable de Pierre-Marie Escourrou, tout vêtu de noir. Il s'approprie entièrement l'espace, il sait captiver son public qui a été époustouflé de son jeu d'acteur! Presqu'impossible à croire qu'il était en fait seul en scène, nous fascinant par sa seule présence. Au cours de ces 25 dernières années, sa voix n'avait rien perdu de sa richesse,  à un moment chaude puis froide, en colère ou réconfortante, amusante et caressant - en un mot un pur plaisir avec l'idée d'être chanceuse de pouvoir entendre Pierre-Marie Escourrou "live"!

La pièce s'est terminée si vite, les lumières se sont éteintes à nouveau sur un  Pierre-Marie tout sourire disparaissant devant nos  yeux pour revenir et recevoir des applaudissements qui n'en finissaient pas, la star de la soirée saluant, l'air content et heureux, est revenue encore et encore sur scène pour recevoir cette ovation méritée, d'un public qui ne voulait pas le laisser partir! Nous, les filles, nous nous sommes alors regardées, le cœur battant un peu plus vite... la première partie de la soirée était terminée et ce qui allait suivre, nous l'espérions, serait notre impossible rêve devenu réalité!

Presqu'à contre cœur, nous nous sommes levées, emportées par la foule jusqu'à la sortie de la salle. Pierre-Marie n'étant pas dans le Hall, je me suis retournée vers mes amies et nous avons rebroussé chemin de peur de le manquer. Mais enfin il est arrivé, avec au visage l'inoubliable sourire d'Arnaud.
J'ai déjà essayé dans mon tout premier compte-rendu et la rencontre avec  Gérard Chambre, d'exprimer quelles émotions peut ressentir un fan, quand il est sur le point de rencontrer sa star! Oui, bien sûr, Mistral n'est plus une jeune adolescente, tout le monde le sait... mais, chers amis, l'homme dont j'étais sur le point de serrer la main, était L'HOMME parmi tous ceux des livres Catherine que j'avais voulu le plus ardemment rencontrer! J'étais là debout, en espérant ne pas avoir l'air bête.

Mais je m'inquiétais pour rien, dès que j'ai dit mon nom, il m'embrassa chaleureusement sur les deux joues et la glace était brisée. Je lui ai présenté Frédérique et Magali. Il nous a gentiment proposé de se retrouver dans un moment, dans le hall pour que nous puissions parler un peu et prendre quelques photos!
 


 








 


Nous l'avons patiemment attendu, en parlant entre nous et en répétant encore et encore combien la pièce était magnifique... quel acteur extraordinaire il était... quelle voix il avait (encore plus impressionnante quand on l'entend en vrai)...  puis il nous a rejoint, souriant en nous remerciant d'être venu de si loin jusqu'à Vernouillet pour le voir sur la scène de l'Atelier à Spectacle. Il s'était changé, il était superbe. Son charme, mes dames, est éblouissant et unique ☺ Je dois très honnêtement vous dire que j'ai été plus qu'impressionnée par la gentillesse naturelle avec laquelle il a accueilli ses trois filles. A aucun moment, il nous a donné l'impression qu'il était pressé ou que nous lui demandions trop quand nous avons pris toutes ces photos avec lui.

 


Il nous a fait confiance comme si nous étions de vieux amis - et tout comme avec Claudine Ancelot, Marion Sarraut, Corinne Touzet et Gérard Chambre, nous avons eu la confirmation que vraiment toutes les anciennes stars de notre série TV bien-aimée, avaient passé des moments inoubliables lors du tournage dans les années 1985-86!  Que de magnifiques souvenirs ils ont tous gardé de ce temps là! En fait, c'est probablement pour cette raison qu'ils nous accueillent si chaleureusement! Cela me rend personnellement très heureuse de penser que peut-être je suis un peu responsable en les réunissant à nouveau après toutes ces années! De voir leur plaisir et pouvoir les partager sur mon site.  

Pierre-Marie (Je n'ai pas pu m'empêcher de lui demander si je pouvais l'appeler par son prénom  ;-) !!!) a accepté volontiers de signer tous nos photos. Ma sœur Evelyne, mieux connue sous le nom de LaLuna sur mon site, a été enchantée que l'une de ses créations reçoive une dédicace de Pierre-Marie! Nous avons été également présentées à quelques membres de son entourage, ce dont nous sommes très fières.

D'autres personnes ont commencé à entourer Pierre-Marie, un grand merci à ce gentil couple qui a patiemment attendu que nous ayons fini et qui nous a gentiment prises en photo toutes les trois avec notre Arnaud de Montsalvy... et il fut temps de se dire au revoir, une dernière embrassade et la promesse de se revoir très vite dans un futur proche ☺☺☺
 


Cher Pierre-Marie, merci beaucoup pour votre gentillesse d'être resté un moment avec nous, d'avoir posé avec nous pour des photos et pour nous avoir gâté avec toutes vos magnifiques dédicaces. Encore merci pour ces incroyables heures passées à vous regarder jouer dans Catherine. Je sais que vous avez encore une merveilleuse carrière devant vous. Mon site sera toujours un soutien pour vous, pas seulement en temps qu' Arnaud de Montsalvy mais également pour le merveilleux metteur en scène que j'ai pu rencontrer en personne à  Dreux.

Linda

2 Décembre 2011




 © 2008 - 2016 par Linda Compagnoni Walther


 







 


 
change en Anglais
Portrait
Théâtre
Interview
Mistral's clips
Cinema
Séries-TV
Photos
les Montsalvy's
PM's fansite