Juliette Benzoni et webmaster
Linda 2009 Saint-Mandé


Le site de mon amie Frédérique
ICI

Les pages sur Facebook

cliquez pour la page FACEBOOK de Catherine de Montsalvy, moderator Mistral



 
cliquez pour la page FACEBOOK de Juliette Benzoni, moderators Mistral et Frédérique

info - logo Facebook Aldo Morosini extra page

Info - bannière de Les amis de Catherine de Montsalvy sur Facebook - avec Linda et Frédérique
Les amis de Catherine
sur Facebook

info - interview avec Juliette Benzoni par Linda/Mistral
info - lien vers l'interview avec Isabelle Guiard - by Linda info - lien vers l'interview avec la réalisatrice Marion Sarraut
cliquez pour l'interview de Corinne Touzet - de Mistral cliquez pour l'interview avec Pierre-Marie Escourrou - de Mistral
cliquez pour l'interview de Pierre Deny, Mistral's douze questions cliquez pour l'interview avec Gérard Chambre - de Mistral photo de Pierre Deny et Gérard Chambre

Les interviews

©Linda Compagnoni Walther
C'est Noël

non profit site
 © 2008
- 2018 catherinedemontsalvy.ch
Tous droits réservés
 
 



 




faites votre choix - la navigation ci-dessus ou la page sommaire ci-dessous ?


Pourquoi le site de Catherine 2008 ICI


tout les liens concernant Catherine ICI

image - Juliette Benzoni
A-propos les 86 livres de Juliette ICI


Hommage Juliette 1920-7.2. 2016 ICI


Biographie Juliette Benzoni ICI


Marion Sarraut la séries Catherine ICI

image - logo Mistral's youtube clips
Vidéos à-propos les séries-tv ICI


 Les séries-tv et les étoiles ICI


Les aventures d'Aldo Morosini ICI


Rendez-vous avec les étoiles
ICI


Quelques'unes Portraits  ICI


La France à l'époque Catherine ICI

Paris, le 8 février 2016
Un très beau message par Vincent Meylan...


Le journaliste renommé, Vincent Meylan, historien et auteur de livres tels que "Bijoux de Reines", ou
« Christies: The Jewellery Archives revealed était un ami proche de Juliette BenzoniIl a écrit de beaux messages à mon amie Frédérique et moi concernant la morte de notre Juliette. J'étais vraiment très touchée par son gentillesse envers moi. Jugez par vous même...! Pour lire l'article de Vincent Meylan voir ma page  Pourquoi un site Catherine ?

Chère Linda.
Ce fut un bonheur pour moi, de rendre hommage à l'extraordinaire talent de Juliette avec mes articles. Pouvoir écrire pendant des années au sujet d'une femme dont les livres ont émerveillée ma vie depuis l'âge de 15 ans, fut une grande joie. Vue de Point lui rend hommage mercredi prochain dans un article que j'ai écrit et dans lequel, je l'espère, vous vous retrouverez. La meilleure définition de Juliette que l'on puisse donner aujourd'hui est très simple: Juliette, c'était un immense talent. Etant l'un des très rares journalistes qui l'a suivi pendant si longtemps, il me semble que je peux dire aujourd'hui ceci. Les articles que d'autres auraient pu ,et sans doute du, écrire sur son œuvre, n'auraient jamais eu la force et la tendresse de tout ce que je lis depuis quatre jours sur vos pages Facebook et vos sites. C'est vous et ses millions de lecteurs qui ont rendu depuis un demi siècle, les plus beaux hommages à Juliette. Vous l'avez lu et aimé. Rien d'autres ne compte. Je vous embrasse et vous dit à bientôt. Pour parler encore de Juliette. Vincent Meylan.

Chère Linda.

Je ne peux que comprendre que ces derniers ont été terrible pour vous deux.
Nous somme si nombreux ce soir à pleurer le départ de Juliette. Je sais que c'est très personnel de dire une telle chose mais cela pourrait vous aide un peu. J'ai décidé il y a un certain temps maintenant que je n'accepterai plus le décès de quelqu'un, je vivrais juste avec l'idée. Je ne crois pas de toute façon que les gens soient vraiment mort. Je garde auprès moi les personnes décédées que j'ai aimé, toujours, et dans le cas de Juliette, c'est assez facile à faire. Hier j'ai recommencé à lire Catherine et je l'adore trop. Je suis si reconnaissant à Juliette pour avoir écrit de si incroyable livres qui m'emmène dans des endroits que j'adore. Juliette n'est pas partie. Nous n'avons qu'à ouvrir l'un de ses livres pour être auprès d'elle. Essayer... 

Je me souviens très bien quand vous êtes venues chez Juliette la première fois. Elle était un peu anxieuse. Que pensez-vous qu'elles veulent me demander ? Me demanda-t-elle. Et puis immédiatement, elle vous a aimé toutes les deux. Vous l'avez rendu très heureuse. C'est vous qui lui ont fait comprendre qu'elle n'avait pas à s'inquiéter que les journalistes l'ignorent. Vous lui avez amené l'amour de ses lecteurs et c'est tout ce qui importe. Je vous envois mon mail en message privé, inutile de préciser que je serais ravi de vous rencontrer toutes les deux quand vous le voudrez.   Je vous embrasse très amicalement et n'oubliez pas de lire ce soir quelques pages d'un livre de Juliette.
Vincent.
 


16.07.2018
dernier mise-à-jour