Charles VII - le roi


info :  Charles VII - 1403 - 1461 - Roi de France


Charles VII  Roi de France
( Né à Paris le 22 Février 1403 )

 

Antonin dans le rôle de Charles VII

Antonin
alias Charles VII

Charles VII
Roi de France

 

Charles fut le cinquième fils de Charles VI de France et d'Isabeau de Bavière. Ses quatre frères ainés — Charles (1386), Charles (1392–1401), Louis (1397–1415) Et Jean (1398–1417) — avaient tous chacun à leur tour porté le titre de Dauphin de France, héritier au trône de France; Tous moururent pendant leur enfance, laissant à Charles une longue liste de titres en héritage plus quelques autres à côté.

Presque immédiatement après son accession au titre de Dauphin, Charles dut faire face aux menaces dues à son héritage, le forçant à fuir Paris en mai 1418 devant les soldats de Jean sans Peur, le Duc de Bourgogne qui essayaient de prendre la ville. L'année suivante, Charles essaya de se reconcilier avec le Duc, en le rencontrant et en promettant la paix sur le pont à Pouilly, près de Melun, en juillet de 1419. Cela s'avérant insuffisant, les deux se rencontrèrent à nouveau le 10 septembre 1419, sur le pont à Montereau. Le Duc, en dépit de leur précédente rencontre, surestimant son jeune cousin, qui lui promettait une rencontre en paix et seulement diplomatique, se vint qu'avec une petite escorte; les hommes du Dauphin ont alors profité de sa venue pour se jeter sur lui et le tuer. Le degré de participation de Charles reste encore discutable à ce jour : bien qu'il ait prétendu avoir ignoré les intentions de ses hommes, ceux qui assistèrent au meurtre ont trouvé improbable qu'il ne l'était pas et la querelle entre les familles de Charles VI et des Ducs de Bourgogne augmenta.
 

Couronnement de Charles VII

Cathédrale Reims

Agnés Sorel Mâitresse du Roi

Château de Chinon

Couronnement
de
Charles VII

Cathédrale Reims

Agnés Sorel
Mâitresse du Roi

Château
de Chinon


Pendant son adolescence, Charles était connu pour sa bravoure et son capacité de meneur; à un moment donné, devenu alors le Dauphin, il mena l'armée contre les Anglais, habillé des couleurs de la France le rouge, le blanc et le bleu; l'emblême de son blason était un poing tendu tenant fermement une épée. Cependant, deux événements en 1421 ont brisé sa confiance : il fut obligé, à sa grande honte, de battre en retraite lors de la bataille contre Henry V de l'Angleterre; Humilié et ayant eu la peur de sa vie, le Dauphin se réfugia sous la protection de Yolande d'Aragon, la sus-nommée Reine des Quatre Royaumes, dans le sud de la France, où la fière et énergique Reine Yolande le protégea et le maria à sa fille, Marie. A la mort du père dément de Charles, Charles VI, la succession a été mise en doute : si le Dauphin est légitime, il serait donc l'héritier direct au trône, mais dans le cas contraire, l'héritier serait le Duc d'Orléans, alors captif des Anglais. Deplus, le Traité de Troyes, signé par Charles VI en 1421, stipulait que la couronne serait cédée à Henry V d'Angleterre, fils du récemment défunt Henry V  et de Catherine de Valois, fille de Charles VI. Chacune des revendications au trône des trois candidats étaient incontestables; les Anglais, cependant, qui controlaient dèjà le Nord de la France, Paris inclu, avaient le pouvoir de faire reconnaître leur Roi dans cette partie de la France qu'ils occupaient. Le nord de la France a ainsi été gouvernée par la régence anglaise du roi Henry VI basée en Normandie

Charles, bien évidemment, a refusé de permettre à son neveu d'accéder au titre de Roi de France qu'il revendiquait pour lui-même; par son indécision et sa tendance au désespoir, il ne tenta pourtant rien pour chasser l'Anglais. Au lieu de cela, il resta dans le sud de la France, où il possédait encore un certain pouvoir, entretenant une cour itinérante dans la Vallée de la Loire dans des châteaux comme Chinon où il garda son titre de "Dauphin".
 

Isabeau de Bavière Mère du Roi Charles VII

Marie d'Anjou

la Reine Marie et ses dames de parage

le Dauphin future Roi Louis XI

Isabeau de Bavière
Mère du
Roi Charles VII

Marie d'Anjou
Reine de France

La Reine Marie
et ses dames de parage

 Le Dauphin
 future
Roi Louis XI

 

En 1429, cependant, se produit un changement. Orléans était assiégée depuis Octobre 1428; le régent Anglais, le Duc de Bedford (oncle d'Henry VI) avançait vers le Duché de Bar, possession du beau-frère de Charles, René; les seigneurs Français et les soldats fidèles à Charles commençaient à désespérer; et dans un petit village du nom de Domrémy, en bordure de la Lorraine et de la Champagne, une adolescente nommée Jeanne D'Arc, croyant avoir reçu une mission divine venant de Dieu, demanda au Duc de Lorraine, des soldats et les ressources nécessaires pour qu'elle se rende à Chinon voir le Dauphin. Nantie d'une escorte de cinq soldats expérimentés et d'une lettre de recommandation pour Charles du gouverneur de Vaucouleurs, Robert Baudricourt, Jeanne se rend à Chinon où Charles résidait et y arrive le 10 mars.

Ce qui suivit alors allimenta plus tard la légende. Quand Jeanne arriva à Chinon, Charles - voulant éprouver Jeanne qui proclamait pouvoir le reconnaître alors qu'elle ne l'avait jamais vu  - se vêtit comme l'un de ses courtisans et se posta parmi eux quand Jeanne (qui portait elle-même des vêtements d'homme) entra dans la salle. Jeanne l'indentifia immédiatement, le salua et l'embrassa sur les deux joues et lui dit "Dieu te donne une vie heureuse, mon doux Roi!" En dépit des tentatives à pretendre qu'un autre homme était le Roi, Charles dut finalement admettre qu'il était bien le Roi. Dès lors, Jeanne ne l'appela plus que Dauphin ou Gentil Dauphin jusqu'à son couronnement à Reims quatre mois plus tard.

L'un des faits importants qui ont aidé au succès suprême de Charles VII était le soutien de la puissante et riche famille de sa femme Marie d'Anjou (1404-63), particulièrement sa belle-mère la Reine Yolande d'Aragon. Quelque soit l'affection qu'il partait à sa femme, le grand amour de Charles VII était sa maîtresse, Agnès Sorel.

Après que les Français aient gagné la Bataille de Patay, Charles fut couronné Roi Charles VII de France le 17 juillet 1429, en la Cathédrale Reims. Au cours des deux décennies suivantes, le Roi Charles VII repris Paris aux Anglais et put finalement reconquérir toute la France à l'exception du port au nord de Calais.
 

lettre du Roi

Alégorie de la victoire de Charles à Castillon 1453

Lettre du Roi Charles VII

Alégorie de la victoire de
Charles à Castillon 1453


Les dernières années de règne de Charles ont été marquées par l'hostilité croissante entre lui et son héritier, Louis. Louis a exigé un pouvoir réel pour accompagner son titre de Dauphin; Charles a refusé. En conséquence, Louis est entré en dissidence et complota pour tenter de déstabiliser son père et se battait sans cesse contre la maîtresse de son père, Agnés Sorel. Finalement, en 1446, après la naissance du dernier fils de Charles, également nommé Charles, le Roi l'exila en Dauphiné. Tous deux ne se reverront jamais. Louis refusa toujours de revenir à la cour même à la demande du Roi, et se mit en 1456 sous la protection de Philippe le Bon, Duc de Bourgogne.

En 1458, Charles tomba malade : le Roi rappella son fils, le Dauphin, de son exil en Bourgogne; le Dauphin refusa et demanda même à des astrologues de prévoir l'heure exacte de la mort de son père. 

Cependant, en Juillet de 1461, les médecins du roi arrivèrent finalement à la conclusion que Charles ne survivrait pas au mois d'Août. Malade et las, le Roi se mit à délirer, pensant n'être entouré que de traitres voués à la cause de son fils; Sous l'emprise de la maladie et de la fièvre, le Roi devint fou. A ce moment, une nouvelle infection de la mâchoire provoqua une tumeur dans sa bouche; l'enflure de celle-ci devint si grande que durant la dernière semaine de sa vie, Charles ne pouvait ni boire d'eau ni avaler de nourriture. Bien qu'il ait demandé au Dauphin de venir à son chevet, Louis refusa encore, et préféra attendre la mort de son père à Avesnes, en Bourgogne.

Bien que l'héritage laissé par Charles VII soit resté dans l'ombre des actes et du martyr de Jeanne d'Arc Arc, il était quand même responsable de succès sans précédent dans l'histoire du Royaume de France. A sa mort, la France était pour la première fois depuis les Empereurs Carolingiens unifiée et possédait sa première véritable armée, qui donnerait à temps les vigoureuses compagnies de cavalerie de gendarme, remarquables dans les guerres du seizième siècle; il établit l'Université de Poitiers en 1432. Son règne en tant que monarque avait été marqué en un premier temps par son indecision et son manque d'action puis les dernières années furent troublés par l'ambition de son fils. Néanmoins, à son crédit, il laissa son royaume dans un meilleur état que celui qu'il trouva au début de son règne


Le Roi Charles VII meurt le 22 Juillet 1461
Il est inhumé à Basilique Cathédrale Saint-Denis (Paris, France)



le bouton retour
Retour



Wikipedia et différentes sources Internet 2009


 © 2008 - 2017 linda compagnoni walther
design par  LaLuna