La couronne


la carte médievale


 

En savoir plus - cliquez sur chaque nom au-dessous ↑

Bourgogne

Souverain

Liaison




la Capitale:

Dijon


Philippe de Bourgogne
dit Phiippe le Bon

Philippe de Bourgogne

10 Septembre 1419–15 June 1467
 

Philippe devient Duc de Bourgogne, comte des Flandres, d'Artois et de Franche-Comté quand son père est assassiné en 1419. Philippe accusa Charles, le Dauphin de France et beau-frère de  Philippe,  d'avoir organisé le meurtre de son père lors d'une rencontre entre eux deux à Montereau.


Philippe de Bourgogne


Il continua alors la guerre civile entre Bourguignons et Armagnacs. En 1420, Philippe devient l'allié d'
Henry V d'Angleterre en signant le traité de Troyes. En 1423 l'alliance fut renforcée par le mariage de sa soeur Anne avec Jean, Duc de Bedford, regent d'Henry VI d'Anlgeterre.

Trivia
Ordre de la Toison d'Or
crée par Philippe de Bourgogne 1430



Charles le Téméraire, fils de Philippe de Bourgogne
1433 - 1477 dernier Duc de Bourgogne


 



 




la Capitale:

Londres


Henry VI


Henry VI

31 Août 1422 – 4 Mars 1461
 

Henry était le seul enfant et héritier du Roi Henry V d'Angleterre. Il naquit le 6 Décembre 1421 à Windsor et accéda au Trône d'Angleterre à l'âge de neuf mois le 31 Août 1422, quand son père mourut - puis au Trône de France le 21 Octobre 1422 suite à la mort de son grand-père Charles VI comme il était stipulé dans le traité de Troyes de 1420. Sa mère, Catherine de Valois, avait alors 20 ans et, en tant que fille de Charles VI, était regardée de façon suspecte puisque française et fut écartée de l'éducation de son fils.


Catherine de Valois


La Guerre de Cent Ans entre France et Angleterre
1337 - 1453

 

La mort de Charles IV en 1328 sans héritier mâle met fin à la branche directe des Capétiens. Selon la loi salique, la couronne ne pouvant être transmise à une femmes (la fille de Philippe IV était Isabelle dont le fils était Edouard III, Roi d'Angleterre), Philippe VI, fils de Charles de Valois accèda au trône. Ceci, en plus de la vieille querelle sur les droits sur la Gascogne au sud de la France et de l'alliance de l'Angleterre et des villes productrices textiles des Flandres, amèna la guerre de Cent-Ans de 1337-1453. Le siècle qui suit verra une guerre dévastatrice, des révoltes paysannes .
Calais restera une possession Anglais jusqu'en 1558 et le titre de Roi de France revendiqué par les Britanniques jusqu'au 1er janvier 1801


 



 




la Capitale:

Perth
(
St. John's Town)


Jacques 1er d'Ecosse


Jacques 1er d'Ecosse

10 Décembre 1394 – 21 Février 1437
 

Roi d'Ecosse et poète, le fils du Roi Robert III., est né à Dunfermline en Juillet 1394.
Jacques Premier, fut captif des Anglais jusqu'en 1424. Il revient en Ecosse avec son épouse Anglaise  Lady Jeanne Beaufort, nièce du Roi Henry IV. Le Roi Jacques et la Reine Jeanne était un vrai couple qui s'aimait - il écrivit de belles poésies pour elle sous le titre "Cahier du Roi". Sa fille la princesse  Marguerite épousa le dauphin Louis en 1436.  Jacques Ier fut tué en 1437 et son fils devint Jacques II



 


Vieille Alliance

Plusieurs milliers d'Ecossais virent en France pour combattre l'Anglais durant la Guerre de Cent Ans. Charles VII avait confiance en eux puisqu'il créa la Garde Ecossaise. Beaucoup d'Ecossais, dont faisait partie Sir Hugh Kennedy, suivirent Jeanne dans sa croisade et jouèrent la 'Marche de Robert Bruce' quand elle entra dans Orléans.  La grande amitié entre France et Ecosse est toujours connue sous le nom de "Vieille Alliance"


Jacques Ier
et la Reine Joan Beaufort
parents de Marguerite d'Ecosse of Scotland
 future épouse du Roi Louis XI de France
 




 




la Capitale :

Lisbonne


Jean de Portugal


Jean de Portugal

11. Avril 1357 - 4. Août 1433
 

Jean de Portugal était le dixième Roi du Portugal et des Algarves et le premier à utliser le titre de Seigneur de Ceuta. Il était le fils naturel de Pierre Ier et d'une femme nommée Teresa Lourenço, dont on dit qu'elle fut une noble de Galice, fille de Lourenço Martins, o da Praça, et de sa femme Sancha Martins. En 1364 il créa l'Ordre du Grand Maître d'Aviz, titre sous lequel il était connu. Il devient Roi en 1385, après la crise de 1383–1385. Jean Ier épousa à Oporto le 2 Février 1387 Philippa de Lancastre, fille de Jean de Gand, 1er Duc de Lancastre et de Blanche de Lancastre. De ce mariage sont nés plusieurs princes et princesses célèbres du Portugal (infants) plus connus sous le nom de "L'Illustre Génération"  <<Dudenha>>

 


 

Pendant les 15ème et 16ème siècles, suite aux explorations maritimes, le Portugal a établit un empire mondial comprenant des possessions en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud, devenant l'un des pouvoirs économiques, politiques et militaires majeurs du monde.
Sa fille l'Infante Isabelle du Portugal 1397 - 1471, a épousé Philippe de Bourgogne en 1430. Elle fut la mère de Charles Le Téméraire.


Isabelle de  Portugal
La mère de Charles le Téméraire

 



 





la Capitale:

Rome

les Papes

1404 - 1406:
 Pape Innocent VII
1406 - 1415:
Pape
Gregoire XII
1417 - 1431:
 Pape Martin V
1431 - 1447:
 Pape Eugene IV




Les Papes au Moyen Age
en temps de Catherine
 

Les Papes du Moyen-Age sont devenus puissants et grandement influents. C'était la période des croisades où des milliers de gens de toutes conditions sociales ont voyagé à pied sur près trois mille miles jusqu'en Terre Sainte. L'ardeur religieuse et militante des papes ainsi que la promesse de l'expiation des péchés avaient rendu les croisades populaires. L'Église catholique était devenue une institution universelle et fédératrice. La ferveur religieuse des Papes du Moyen Âge s'est alors intégrée à la culture médiévale. Une Église catholique centralisée a été mise en place par le pape Innocent III. L'église et la puissance des Papes ont été finalement affaiblis par des querelles entre l'eglise et l'Etat.

 



 

En Europe pendant le Moyen-Age, la seule religion organisée était le Christianisme, sous l'identité de religion Catholique.  La vie des peuples médiévaux était dominée par l'Eglise, De la naissance à la mort, que vous soyez un paysan, un serf, un noble, un seigneur ou un Roi - la vie était régie par l'Eglise. Diverses institutions réligieuses devinrent très importantes, riches et puissantes. La vie des peuples médiévaux était entièrement dévouée à l'Eglide Catholique et à la religion.





 




la Capitale:

Naples




René d'Anjou


René d'Anjou

16 Janvier 1409 – 10 Juillet 1480
 

(Prédentant rival au trône d'Alfonse V d'Aragon et de Ferdinand I de Naples), duc d'Anjou, de Bar et de Lorraine, comte de Provence. Il était aussi appelé René d'Anjou et le Bon Roi René. Second fils ru Roi Louis II de Naples, il devint comte de Guise en épousant (en 1419) Isabelle, héritière de la Loraine et de Bar. Il hérita de Bar (1430) et de la Lorraine (1431), mais le dernier titre était revendiqué par un rival que soutenait Philippe le Bon de Bourgogne.

  
Jeanne de Laval,
 seconde épouse de René d'Anjou
 



 

René fut capturé (1431) et retenu prisonnier, bien que l'Empereur du Saint-Empire Sigismund lui avait donné la Lorraine. A la mort de son frère (1434), Louis III de Naples, il hérite de l'Anjou et de la Provence, et revendique la succession de Jeanne II de Napples (d. 1435), qui avait fait de lui son héritier. Relaché de son emprisonnement en 1437, René arriva (1438) en Italie pour prendre possession de son royaume.  Alfonse V, qui tenait le royaume depuis la mort de Jeanne, le bat (1442); René retourna en France et établit sa brillante court à Angers.


Marguerite d'Anjou,
 fille du Roi René d'Anjou
 devient la femme d'Henry IV d'Angleterre

 


 




la Capitale:

Florence



Cosimo de Medici


La Florence des Médicis

Cosme de Médicis
(27 Septembre 1389 – 1er Août 1464)
 

Cosme de Médicis (Còsimo di Giovanni degli Mèdici) fut le  premier de la dynastie politique des Medicis, dirigeants effectifs de Florence durant une bonne partie de la Renaissance Italienne ; aussi appelé Cosme l'Ancien ("il Vecchio") et "Cosimo Pater Patriae".

Le fils de Giovanni di Bicci de' Medici, Cosme de Medicis succèda à sa père à la tête de la banque Medicis. Il joua un rôle prédominant dans le gouvernement de Florence jusqu'à son exil en 1433, suite à une guerre désastreuse  avec leurs voisins Toscans, L'exil de Cosme à Venise, la République de Lucca, ne dura pas plus d'une année, quand le peuple de Florence par un vote démocratique annula sa condamnation à l'exil. Cosme retourna à Florence acclamé par son peuple et bannit alors la famille Albizzi, responsable de son exil. Il fut un maître dans les affaires banquaires et dans les Arts, faisant de ses amis, de grandes figures telles que  Donatello et Filippo Brunelleschi


 République de Florence
 

La République de Florence était un état-citée qui se centralisait sur la ville de Florence, situé dans la Toscane moderne en Italie. La république fut fondée en 1115 quand le peuple florentin se rebella contre le Margraviat de Toscane à la mort de la Margravine Malthilde. Les florentins formèrent une commune sur la Place Mathilde. La république était gouvernée par un conseil, appelée Seigneurerie. La Seigneurerie était choisi par le Gonfalonier (le maître en titre de la ville) qui était élu tous les deux mois par les membres des Confreries Florentines. La république a eu une histoire mouvementée par de perpétuelles conjurations de factions rivales. Le clan des Medicis gagna le contrôle de la ville en 1434 quand Cosme gagna la partie face à celle qui l'avait exilé l'année précédente. Les Médicis gardèrent le pouvoir de Florence jusqu'en 1494.

carte de Florence 1490

 


 



Visconti


Sforza

la Capitale:

Milan



Francesco Sforza


 


Les Visconti et  Les Sforza de Milan

Filippo Maria Visconti
23 Septembre 1392–13 Août 1447

Filippo Maria Visconti, qui était devenu le principal maître de Pavie en 1402, succèda à son frère ainé assassiné Gian Maria Visconti en tant que Duc de Milan en 1412. Ils étaient les fils de Gian Galeazzo Visconti, prédécesseur de Gian Maria de son mariage avec Beatrice Lascaris, Comtesse de Tende et veuve malheureuse de Facino Cane, lee condottiere qui avait fomenté la lutte entre les factions du frère ainé de Filippo et de sa mère, Caterina Visconti, la régente.

Filippo Maria reçut pour dot de son épouse, près d'un million de florins; mais quand Beatrice prit un trop vif intérêt dans les affaires de l'Etat, il l'accusa d'adultère et la fit décapitée au château de Binasco en 1418.

Cruel, paranoïaque et extrèmement sensible à propos de sa laideur, il fut cependant un grand politicien, et en nommant de puissant Condottieri comme Carmagnola, Piccinino— et Francesco Sforza, il réussit à reprendre la partie Lombarde du Duché de son père


Lodovico Maria Sforza
(dit le More)
fils de Francesco Sforza
mourut prisonier au
 Chateau of Loches


Filippo Maria Visconti


Beatrice Lascaris,
 Contessa de Tende

 

 

Catherine Sforza de Forli et Imola
 

Caterine Sforza, une femme très admirée par Juliette Benzoni, comme elle l'a dit en Février 2010 à Saint-Mandé)


Filippo Maria essaya de reprendre la politique de son père (Giangaleazzo Visconti) mais à cette époque là, les états environnants étaient mieux préparés pour résister à l'expansion milanaise. Il mourut sans héritier et sa fille, Bianca, épousa  Francesco Sforza,(grand-père de la célèbre et magnifique Catherine Sforza) l'un des plus puissants capitaines mercenaires de Milan. Après trois ans à essayer de former un gouvernent républicain, les Milanais demandèrent à Sforza d'intervenir pour rétablir l'ordre en 1450. Ayant rétabli la situation, Sforza se déclara lui-même le successeur de la dynastie des Visconti de part son épouse et gouverna en tant que Duc de Milan jusqu'à sa mort en 1466.

Anecdote

Le premier jeu de Tarot, appelé alors les Cartes Trionfi , ont été commandé par Filippo Maria Visconti


 


 




la Capitale:

Venise
 



Les Colonies Vénitiennes


La République de Venise dite
la Sérénissime


Doges de Venise


Tommaso Mocenigo

1414 - 1423
Francesco Toscari
1423 - 1457

Il y a plus de 1000 ans, le magistrat en chef et commandant de la cité de Venise puis plus tard de la Grande et Sérénissime République de Venise, était appelé Le Doge, titre rare mais pas unique en Italie, dérivé du latin Dux.

Les Doges deVenise était élu à vie par les aristocrates de la cité. Généralement, la personne choisie pour être Doge était, parmi les aînés de la ville, le plus judicieux. La combinaison Vénitienne d'une complexe et monarchique splendeur et d'une constitution république (quoique aristocratique) avec un contrôle complexe du change et de la balance est fait de la Sérénissime (Venise) un exemple dans les manuels comme une république couronnée. Malgré le grand pouvoir qui leur était donné, les Doges Vénitiens étaient obligés selon la loi (à la différence des Doges de la République de Gênes) à rester toute leur vie durant à l'intérieur du Palais du Doge et de la basilique St Mark, ne quittant Venise de temps en temps que pour raisons diplomatiques.


 

Au début du quinzième siècle, les Vénitiens ont commencé à s'étendre en Italie ainsi que sur la côte Dalmate , d'Istrie à l'Albanie, conquise par le Roi Ladislas de Naples pendant la guerre civile en Hongrie . En 1410, Venise avait une flotte 3.300 bateaux (avec une équipage total de 36.000 hommes) et avait le contrôle que toute la Vénitie, comprenant d'importantes villes telles queVerone (qui a juré fidélité et dévotion de Verone à Venise en 1405) et Padoue. Les esclaves étaient encore nombreux dans les cités italiennes encore au 15ème siècle. Entre 1414 et 1423, environ 10.000 esclaves ont été vendus à Venise, presque tous étaient de jeunes femmes venant de Russie, de Grèce, de Bosnie, de Géorgie, d'Arménie, de Bulgarie et de Turquie.

carte de Venise


Anecdote

Le héros de Juliette Benzoni's le Prince Aldo Morosini est né à Venise et descentes de l'ancienne noblesse vénitienne (Doge Francesco Morosini)
 


 




la Capitale:

Chambéry



Amédée VIII


Duché de Savoie
comte - puis premier Duc de Savoie

 

Amédée VIII
(1391–1436)

A la fin du quatorzième siècle, le petit-fils d'Amedée, âgé de huit ans, monte sur le Trône en sous le nom d'Amédée VIII, que l'histoire nomme "le Paicifique",
probablement en référence à ses inclinations pieuses. En atteignant la maturité, certaines qualités personnelles se sont manifestées. Quoique que dévot, il fut aussi un chevalier-guerrier, et sa fidélité au service de l'Empire lui ont valu le titre de Duc de Savoie en 1416. En 1430, il promulgue les Statuta Sabaudiæ (statuts de Savoie) qui, bien plus qu’une codification administrative et judiciaire, se rapprochent d’une véritable constitution qui garantissant certaines libertés individuelles.

Il se retire dans un monastère en 1434, désignant son fils, Louis, Lieutenant du Royaume à qui il cède le titre de Duc de Savoie, mais sans réellement abdiquer au trône. En 1439, il est nommé l'anti-pape sous le nom Felix V mais renonce dix ans plus tard à ce pontificat pour reconnaître le vrai Pape. Le premier Duc de la Savoie meurt en 1451, il avait fondé la confrérie des Chevaliers de Saint-Maurice qui existe toujours aujourd'ui.


 
 

Se trouvant dans la partie ouest des Alpes, avec Chambéry comme capitale, le Duché de Savoie fut d'abord une province du Saint Empire au moyen-âge.

Sous le règne d'Amédée VIII (1391–1436), le duché acquit d'importantes terres dans le Piémont, dans l'est des Alpes et son seigneur élevé au rang de Duc par l'Empereur du Saint Empire en 1416. Au quinzième siècle, le duché de Savoie s'étandait de Nice à Genève.


carte de
Duché de Savoie

1418 - 1748


 


 




la Capitale:

Gênes




Anecdote
famous Genose
Christoforo Colombo
1451 - 1506


Les Doges de Gênes

1396-1413 Gênes étant tenu par les français,
la fonction de Doge resta vacante

Giorgo Adorno
1413–1415
Barnaba Guarco
1415

1421-1436 Milan contrôle Gênes,
la fonction de Doge resta vacante

Tommaso di Campofregoso
1436 - 1437
Tommaso di Campofregoso
1437? 1442,
élu 3 fois
 

Les Doges de Gênes ont une moins grande renommée que les doges de Venise. Gênes était techniquement une commune républicaine au début du Moyen¨-Âge mais en fait elle était une oligarchie contrôlée par un petit groupe de familles de marchants. L'institution du  Doge (Duc) date de 1339. Le premier Doge de Gênes, Simon Boccanegra, dont le nom survit dans l'Opéra de Verdi, a été acclamé par le peuple en 1339. Dans un premier temps, le Doge de Gênes était élu sans restriction et par suffrage populaire et gardait le poste bien nommé de "Doge perpétuel" à vie. 

 

 
Gênes
 

Au Moyen-Age et à la Renaissance, Gênes se transforma en une République Maritime(Repubbliche Marinare) comme Venise. Grâce au commerce, à la construction navale et au secteur bancaire, le pays devient l'une des plus grands et puissantes marines de toute la Méditérranée (les autres étant Venise, Pise et Amalfi) principalement tournée vers la Mer La république de Gênes commença à s'étendre sur les régions alentours obtenant ainsi le contrôle sur presque toute la mer Tyrrhénienne. Son alliance avec l'Empire Byzantin lui donna l'opportunité de s'étendre jusqu'en Mer Noire et en Criméee. La riche république commença à s'éffondrer quand la Peste Noire arriva en Europe en 1349 par le biais du comptoir Génois à Caffa (Theodosie)en Crimée, détruisant son éconmie et tuant sa population. Gênes adopta le modèle Vénitien pour son gouvernement, présidé par un doge. Cette période est aussi celle d'un perpétuel conflit avec Venise. La République de Gênes s'étendait sur les régions de la Ligurie et du Piémont. Elle avaient plusieurs colonies au moyen-orient, en Mer Noire, en Sicile, Sardaigne et en Afrique du Nord. Elle possèdait également la Corse.
En raison de ses querelles et de sa rivalité avec Venise, elle resserre son alliance politique avec la France mais qui finalement va la conquérir en 1499 puis en 1502. Elle ne retrouvera sa véritable indépendance envers la France qu'en 1528



 

Le Saint Empire
Romain Germanique




la Capitale:

Rome



Les Armoiries de l'Empereur Sigismond



 


L'Empereur Romain Germanique

Sigismund de Luxembourg
14 février 1368 - 9 Décembre 1437
 

fut Roi de Hongrie et de Croatie de 1387 à 1437 et Empereur Romain Germanique pendant quatre ans de 1433 à 1437, dernier empereur de la Maison Luxembourg. Il fut aussi Roi de Bohême à partir de 1419, des Lombards à partir de 1431 et des Romains à partir de 1411

L'Empereur Romain Germanique (en allemand : Römisch-Deutscher Kaiser" ou Roman-German Kaiser") est le nom qu'ont donné les historiens au dirigeant qui au moyen-âge, en plus d'être Roi Germain reçut le titre d'Empereur des Romains par le Pape de la Saint Eglise Romaine.




 


 Saint Empire Romain de la nation Germanique
 

Durant presque toute son histoire, l'Allemagne n'était pas un pays unifié mais une fédération de territoires morcelés, réunis en un "Saint Empire Romain de la nation Germanique". Et il se passa un temps assez long avant la création de l'Empire Allemand en 1871.

Il épousa Marie de Dongrie dont la mère fut assassinée par le hommes de main de son mari .. quelque chose qu'elle ne pardonna jamais à Sigismond. Elle meurt en 1395 lors d'un accident de cheval supect alors qu'elle était enceinte.


l'empereur  Sigismund


Marie d'Hongrie


 




la Capitale:

Cracovie



Władysław Jagiełło




Monnaie royale de Ladislas II Jagellon


Le Roi du Pologne

 
Władysław Jagiełło
 1348-1434

(Gródek Jagielloński) règne en Lituanie dès 1377, tout d’abord avec son oncle. En 1386, il convertit la Lituanie au christianisme, se fait baptisé Ladislas Jagellon (Władysław Jagiełło), épouse la jeune Hedwige de Pologne et devient roi-consort de Pologne sous le nom de Ladislas II Jagellon. Son propre règne en Pologne commence en 1399, suite au décès de la Reine Hedwige et dura les trente-cinq années suivantes. Il est le fondateur de l’union entre la Pologne et la Lituanie qui perdura pendant des siècles.

Ladislas II établit la dynastie qui porte son nom : les Jagellon bien que Jogaila était déjà héritier de la maison des Gediminas, grands ducs de Lituanie; sa dynastie royale régna sur les deux pays jusqu’en 1572 et devint l’une des plus influentes dynasties à la fin de la période médiévale en Europe centrale et de l’Est.


Jadwiga Reine de Pologne,
1384-1399
Également appelée
Sainte Hedwige ou Hedwige d’Anjou

Pour sa dévotion pour l'église et un certain nombre de miracles recensés tout le long de sa vie, elle fut canonisée en 1997 par le Pape Jean Paul II (ancien archevêque de Cracovie). Ses reliques se trouvent dans l'allée sud de Cathédrale Wawel de Cracovie.

 



 

Jogaila fut le dernier roi païen de Lituanie. Il portrait le titre de Grand Prince (Didysis Kunigaikštis). En tant que Roi de Pologne, il mena une politique d’alliance étroite avec la Lituanie contre les Chevaliers de l’Ordre Teutonique. La victoire des allies à la bataille de Grunwald en 1410, suivie de la Paix de Toruń (1411), garantie la sécurité des frontières polonaises et lituaniennes et marqua l’émergence d’une union polono-lituanienne d’une force significative en Europe.

Après le couronnement de Jogaila en Pologne, la Pologne et la Lituanie se sont unis et pendant plusieurs siècles fonctionnèrent comme un Royaume à deux Etats, connu sous le nom de l’Union Pologne-Lituanie. Le règne de Jogaila a permit l’agrandissement du territoire polonais et il est considéré comme le début de l’Age d’Or de la Pologne.

 Carte de la Pologne 1386 – 1434



Pologne et Lituanie


 Anecdote
Le Roi Ladislas Jagellon a eu quatre épouses :

Hedwige de Pologne
Anne de Cilly
Elisabeth de Pilcza
Sophie de Holszany


 





sources wikipédia 2008 - 2014

 © 2008 - 2017 Linda Compagnoni Walther