(1390 - 7 Octobre 1461)
 

Gérard Chambre
alias
Jean de Xaintrailles

Les Armoiries de Xaintrailles


Seigneur de Xaintrailles
Maréchal de France
Grand Mâitre  des Ecuries du Roi


 

Vicomte de Bruillois, seigneur de Salignac, Roques, Villeton, Tonneins et Saint-Macaire.

Jean Poton de Xaintrailles, d'origine Gascogne, de petite noblesse, était l'un des lieutenant-chefs de Jeanne d'Arc. Il fut Grand Maître des Ecuries du Roi, Bailli du Berry et Sénéchal du Limousin. En 1454 il fut nommé Maréchal de France.

Il servit aux côtés de Jeanne d'Arc au siège d'Orléans, et pendant les bataille de Jargeau, Meung-sur-Loire, Beaugency et Patay. Il forca les Anglais à lever le siège de Compiègne.

Jean Poton de Xaintrailles (Saintrailles) a commençé comme mercenaire au service du Duc de Bourgogne en 1424 mais changea de camp pour rallier les forces défendant Charles VII. Il fut l'un des nombreux gueurriers dont on achetait les services, sur qui les Français devaient dépendre suite à leurs grandes défaites d'Azincourt (1415) et de Verneuil (1424), avant que ne soit recontruite une organisation militaire digne de ce nom.

Il participa à la bataille de Verneuil en 1424, et celle d'Orléans en 1427 où il fut blessé. Il fut capturé à la bataille de Cravant et plus tard échangé contre Talbot. 


 


Château Xaintrailles
où il est né



Château Xaintrailles

Xaintrailles conduisait souvent des opérations avec d'autres mercenaires comme 'La Hire'. Les deux furent capturés par l'armée Bourguignone à Mons-en-Vimeu (1421) et leurs rançons versées un peu plus tard. Ils étaient encore ensemble à la bataille de Herrings, en Janvier 1429. Plus tard cette même année, ils se joignèrent à la campagne sur la Loire de la Pucelle.

Jean de Xaintrailles fut capturé en Mars 1431, par le Comte de Warwick, quand sa force d'attaque essaya de tendre une embuscade au régent, le Duc de Bedford. Jean fut échangé contre le célèbre capitaine Anglais Talbot (qui avait été capturé à Patay, en juin 1429).


Dans la dernière phase de la guerre de Cent-Ans, il s'activa à la reconquête de la Normandie et de la Guyenne, souvent avec Etienne de Vignolles, plus connu sous le nom de La Hire, avec entre-autres la bataille de Gerbevoy.

 



Siège d'Orleans Mai 1429
d
etail d'une image d'un manuscrit Vigiles
de Charles VII


place La Hire et Xaintrailles
dans
Gerberoy



Peinture montrant
Jean Poton de Xaintrailles
 et La Hire

 


Xaintrailles campaigned with moderate success in Normandy in 1435. The Dauphin Louis [future XI] took Xaintrailles with him in the 1444 campaign against the Swiss. Jean developed from a free-booting mercenary into a reliable leader in the new armies formed by Charles VII following the 1444-49 truce in the war between England and France. When the standing army was created in 1445, Xaintrailles was appointed to command one of the twelve companies of the new army.

Xaintrailles fit une campagne au succès mitigé en Normandie en 1435. Le Dauphin Louis [future Louis XI] prit Xaintrailles avec lui pour sa campagne contre les Suisses de 1444. Jean est passé du mercenaire que l'on paie au chef de confiance dans la nouvelle armée formée par Charles VII qui suit la trève de 1444-49 dans la guerre entre Angleterre et France. Quand l'armée fut créée, Xaintrailles fut nommé commandant de l'une des 12 compagnies de la nouvelle armée.

Quand les hostilités ont repris, Jean de Xaintrailles fut un leader dans la reconquête française de la Normandie de 1450. La reconnaissance pour sa contribution militaire en Normandie fut pour lui, en tant que "Grand Ecuyer" de porter Joyeuse, l'épée royal des cérémoniaux lors de la procession de l'entrée de Charles VII dans Rouen en Juin 1451.  

  
Il meurt à Bordeaux sans héritier et légua ses biens à l'Eglise.



Les registres du Parlement le qualifient ainsi :

 
« Un des plus vaillants capitaines du royaume de France,
 qui fut cause avec La Hire de chasser les Anglais ».



signature de Xaintrailles
retour
retour



wikipédia et différentes sources Internet

 © 2008 - 2017 Linda Compagnoni Walther