La Florentine « les livres » synopsis page 1
La Florentine télévisée en 1991 page 2
vidéo concernant La Florentine page 3
Marion Sarraut et le tournage 1991 page 4
Rencontre avec Isabelle Guiard page 5
 


 

Le début de l'histoire, en 1457...

Fiora et le Magnifique  - 1988

Bourgogne, an 1457. De passage à Dijon, Francesco Beltrami, riche marchand florentin,  assiste à l'exécution de deux jeunes amants accusés d'inceste. Bouleversé, Beltrami sauve l'enfand de ces amours illégitimes : Fiora.
La jeune fille, d'une inoubliable beauté, connaîtra, dans la Florence de Laurent de Médicis, la couceur de la vie de palais, mais aussi les turments de nouvelles aventures. Mariée pour un seul jour à un mystériqux chasseur de dot, livrée aux grands inquisiteurs, reléguée dans une maison de passe, Fiora pourra-t-elle triompher de tant d'adversité?

 
Fiora et le Téméraire - 1988

Décidée à venger sa mère Marie de Brévailles, jadis exécutée pour inceste et adultère, Fiora a quitté la Florence des Médicis et fait route vers la Bourgogne du Téméraire. Elle a juré d'abattre les trois responsables du drame : l'époux « bafoué » de Marie, le père de celle-ci et le duc de Bourgogne Charles le Téméraire.

Une entreprise périlleuse. Pour assouvir cette vengeance, tous les moyens seront bons. La jeune femme « forgée au fer du malheur » n'hésitera pas à s'engager au service de Louis XI et à jouer les courtisanes ou à poursuivre le Téméraire dans ses pérégrinations et ses combats jusqu'à sa chute devant Nancy. Rien ni personne ne saurait arrêter Fiora. Mais existe-t-il un être capable de lui rendre la paix et le bonheur ?

 
Fiora et le Pape - 1989

Lovée dans l'exquis manoir tourangeau dont Louis XI lui a fait don, Fiora attend la naissance de son enfant lorsqu'elle apprend une terrible nouvelle : son époux le « Bourguignon rebelle » a été condamné à mort pour avoir refusé de se rallier à la France. Effrondrée, Fiora doit pourtant affronter de nouveaux coups du sort.

Peu aprés la naissance de son fils, elle est enlevée et emmenée à Rome où elle est victime d'une odieuse machination ourdie par Sa Sainteté Sixte IV. Elle parviendra pourtant à quitter la ville sainte pour la Florence des Médicis…

 
Fiora et le Roi - 1990

Un fabuleux concours de circonstances a jeté Fiora dans les bras de Lorenzo de Médicis. Mais un messager du roi de France apporte à Fiora une nouvelle surprenante : son époux Philippe de Selongey n'a pas été exécuté. Bouleversée, Fiora regagne la France et se met à la recherche de l'homme qu'elle a toujours aimé. Commence alors une longue quête qui l'entraînera en Avignon, à Bruges, à Nancy… Sa route sera semée d'embûches. Fiora réussira-t-elle une fois encore à triompher de l'adversité et à déjouer les manigances du destin ? Mystère garanti jusqu'à la fin de cette passionnante saga.

 

détail intéressant : dans Fiora et le Magnifique la Romancière a écrit une dédicace à ses fidèles lecteurs.
Dédicace A tous ceux, à toutes celles qui ont aimé Catherine, Marianne et le Gerfaut … Avec toute mon amitié Juliette Benzoni.


 

 
détail intéressant :

Juliette rappelle à ses lecteurs dans Fiora et le Roi sa première héroïne Catherine de Montsalvy

 
Critique dans Le Figaro

Si Giuseppe Verdi était encore en vie, il se serait hâté de faire une opéra avec se roman - dans Le Figaro

 
Extrait 1.  Fiora et le Téméraire
Charles le Téméraire : Vous me détestez, n'est-ce-pas?

Elle n'hésita qu'à peine et répondit, ses yeux gris dans les yeux noirs du prince:

Fiora de Selonggey: oui...sans vous, je serais heureuse!
Charles le Téméraire : Sans moi, vous ne le connaîtriez même pas. Que serait-il allé faire à Florence?



Charles le Téméraire vers 1462 par Rogier van der Weyden
 
Fin 2018, France Loisirs a réédité les 4 livres dans un coffret en deux très belles éditions.

Grâce à ce coffret, redécouvrez le grand classique de Juliette Benzoni. La Florentine, c’est Fiora, une orpheline adoptée par Francesco Beltrami, un riche marchand italien. De Florence à la Bourgogne, en passant par Rome et Bruges, la jeune femme vivra son lot d’épreuves, comme la condamnation à mort de son mari alors qu’elle porte son enfant. Amour, passion, trahison, vengeance, complot… Replongez dans cette saga romanesque palpitante !
texte France Loisirs

 
Grand livre du Mois - Interview avec Juliette Benzoni 2000
 Extrait d'un article - plus de détails ICI
Romancière fétiche du Club (dont elle est membre à titre personnel depuis près de vingt ans), Juliette Benzoni est l'auteur français le plus traduit dans le monde. Digne héritière d'Alexandre Dumas qu'elle surpasse par la rigueur et l'exactitude de ses sources, la reine Juliette a hissé au pinacle des lettres le genre naguère décrié du " roman historique ". A l'occasion de la parution de
Reines tragiques, le Club a rencontré cet immense écrivain.

« Je choisis mes héroïnes dans une époque donnée, mais je les fais réagir comme des femmes modernes pour que mes lectrices puissent se retrouver en elles.»

Le Club : Vos héroïnes ont souvent une dimension tragique, liée à l'époque, au décor que vous choisissez. Ainsi dans la Florentine qui est à ce jour votre plus grand succès au Club, vous nous plongez dans la Renaissance italienne. C'est une de vos époques de prédilection ?

Juliette Benzoni : La Florence du Quattrocento me fascine depuis très longtemps. Avant même de commencer à publier, je rêvais de lui consacrer un roman. J'avais donc déjà rassemblé beaucoup de documentation. Le déclic s'est produit quand j'ai décidé de me baser sur une histoire authentique survenue dans le Cotentin un siècle plus tard, sous Henri IV.

Le Club : Il faut du souffle pour s'engager dans une série de quatre volumes. Vous avez commencé par écrire un plan ?

Juliette Benzoni : Quand je démarre une nouvelle série, je sais où je vais, mais j'ignore encore par quel chemin j'y arriverai. Pour la Florentine, il y avait les Médicis, les papes à la fois indignes et très artistes, les rois de France. Et le pays natal de Fiora : la Bourgogne, une région que j'aime beaucoup et dans laquelle j'ai vécu dix ans.

Le Club : Fiora connaît de multiples expériences sexuelles, sans renoncer pour autant à l'amour romantique ?

Juliette Benzoni :
C’est vrai, elle vit une histoire d'amour avec un grand A. Et puis, les choses étant ce qu'elles sont, il lui arrive de se laisser aller... Tenez, je vais tout vous avouer ! Je choisis mes héroïnes dans une époque donnée, mais je les fais réagir comme des femmes modernes pour que mes lectrices puissent se retrouver en elles.

info - photo de Juliette Benzoni

Juliette Benzoni lors d'une visite sur le tournage de La Florentine en 1990 avec François Dyrek (Démétrius)



Galerie des Couvertures

 Éditions originale de Plon
 


tome 1


tome 2


tome 3


tome 4


 


Allemagne tome 1


Pologne tome 2


Portugal tome 3


Hongrie tome 4



 

Les livres Fiora ont été également traduits dans le pays :
*Allemagne -
Hongrie - Lituanie - Pologne - Portugal -Rép-Tchèque -  Russie - Ukraine

* en Allemagne seulemant les deux premieres livres !




 

© 2008 - 2019 Linda Compagnoni Walther