La Collection Kledermann
une aventure d'Aldo Morosini

par Juliette BENZONI

 


 

extrait de La collection Kledermann

Création par Frédérique et le texte choisi par Linda.


Dialogue entre :
Cornelius B. Wishbone,
La Marquise de Sommières et Le Professeur Hubert Combeau-Roquelaure

Cependant, le déjeuner que Wishbone s'était dépêché de commander par téléphone à un traiteur de Lugano se déroula dans une urbanité qui lui rendit espoir... jusqu'à ce que Boleslas apporte le dessert et un seau à glace d'où dépassait le goulot doré d'une bouteille. Tout sourires, Cornelius se leva pour la déboucher lui-même et remplir les coupes :

Et à présent, dit-il en se tournant vers son invitée principale, nous allons boire à l'heureuse arrivée de Mme la marquise et de Mlle du... Angelina ainsi qu'à un séjour que...

Il s'interrompit net. Non seulement Mme de Sommières ne prit pas sa coupe mais la fixait d'un œil qui n'augurait rien de bon :

Qu'est-ce que cela ? grimaça-t-elle en désignant d'un doigt indigné le liquide jaune qui moussait dans le cristal.

Champagne, voyons ! fit-il décontenancé. Champagne italien... of course !

Mon cher ami, vous avez toutes les excuses possible de faire une si lourde confusion et vous voudrez bien accepter les miennes si je vous parais impolie mais vous ne me ferez jamais avaler ça !

Puis se tournant vers Hubert plié en deux par le fou rire :

Inutile de chercher qui vous a conseillé cette détestable plaisanterie. Du champagne, hein ?

Chez les gens civilisés et les Français dignes de ce nom, on appelle ce breuvage de l'asti spumante ! Et je refuse d'y être condamnée durant mon séjour ! Plan-Crépin ! Puisque vous en avez tellement envie, vous restez ici, mais vous refaites mes valises et vous me retenez une chambre au Splendide Royale Hôtel où je vous attendrai le temps qu'il faudra ! Je refuse toute cohabitation avec un personnage qui, à plus de quatre-vingts ans, se livre encore à des blagues de potache ! Cela n'entame en rien l'amitié que je vous porte et dont je vais abuser en vous demandant de me faire servir une tasse de votre excellent café sur la terrasse ! Allez, Plan-Crépin ! Exécution !

Et, d'un pas royal, elle alla s'asseoir dans l'un des fauteuils en rotin au-dessus duquel Boleslas s'empressa d'ouvrir un parasol. Un silence de mort salua son départ.
Les trois autres semblaient changés en statues de sel. Le Professeur se reprit le premier :

Je croyais qu'elle avait le sens de l'humour ? grogna-t-il en se levant pour faire l'ours encagé. Décidément elle ne changera jamais ! Elle est restera toujours un...

 


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


musique CARMEN par Bizet
message by Juliette Benzoni


idée et conception © 2008 - 2016
 linda compagnoni walther