LE BAL DES POIGNARDS

LA DAGUE AU LYS ROUGE - tome 1
 

par Juliette BENZONI

 

La Dague au Lys Rouge - tome 1
Le texte choisi par Linda Compagnoni


Le Ciel était sombre...


Elle est toute jeune, toute belle et riche ! C'est pour ça qu'on la tue !
Respect à la mort ! clama un autre.
(--)

Et ce fut le silence, troublé seulement par le grincement des roues et le lent battement, obsédant et lourd comme celui d'un cœur angoissé...

Parvenue sur l'échafaud, droite et fière, elle s'avança d'un pas ferme vers l'exécuteur qui, à son approche, mit un genou en terre pour obtenir son pardon.
Je n'ai rien à vous pardonner, dit-elle. Mais ne pourrait-on me délier les mains pour que je puisse les joindre ?
Il acquiesça d'un battement de paupières, prit un couteau à sa ceinture et trancha la corde. Elle demanda encoure :

Devez-vous couper ma tresse !
Non. Il suffira que la nuque soit dégagée....
C'est pour cela que je vais devoir échancrer le col de votre robe...

A ce moment, la rue de la Boucherie éclata en un énorme vacarme qui couvrit le glas : un cavalier hurlant " Place ! Place " à s'éclater les poumons fonçait à travers la foule qui qui s'ouvrait d'instinct. Au galop, il piqua droit sur l'échafaud, sauta de son cheval en voltige et grimpa l'échelle quatre à quatre :

Ne touche pas à cette dame, bourreau ! Je suis Thomas, baron de Courcy et je veux l'épouser ! Et, par Dieu, je jure qu'elle est innocente ! 


Création par Evelyne Diggelmann Walther 2014




Fille avec des cerises  
© Metropolitan Museum of Art, New York

attribué à Giovanni Ambrogio de Predis
(artiste dans le cercle de Léonard de Vinci)


Idée et conception © 2008 - 2016
 Linda Compagnoni Walther