texte  Linda janvier 2011
 

En ce jeudi 6 janvier 2011, trois Webmistresses de trois pays différents, ont fait leurs valises et ont toutes voyagé dans la même direction : PARIS FRANCE! Celles-ci avaient quelque chose de très important en commun : elles étaient toutes les trois fans de Juliette Benzoni, l’auteur de plus de 77 magnifiques et merveilleux romans historiques!
 

Sans Juliette Benzoni "Frédérique de France, webmaster de "La bibliographie de Juliette Benzoni" - Magali de Belgique, webmaster "Des amis de Laurent le Doyen (Le Gerfaut) et  Mistral de Suisse, webmaster du "site de Catherine de Montsalvy" ne se seraient jamais rencontrées de leurs vies !! Chacune de leur côté – sans se connaître les unes les autres, ont voué depuis plus de trois ans maintenant, une grande partie de leur vie à Juliette Benzoni. Elles se sont découvertes, l’une après l’autre et il était évident que de telles passionnées voudraient un jour se rencontrer !

Une rencontre avait été planifiée l’année dernière en Mai, quand Magali la Webmistress du tout nouveau "Fanclub Laurent le Doyen" avait invité Mistral à venir les rejoindre. Comme vous pouvez vous le rappeler, j’avais été très touchée de l’invitation et aussi un peu excitée de rencontrer cette fois-ci, non pas “les fans de Catherine”mais ceux du "Gerfaut". Le livre de Juliette Benzoni, qui fut également un très grand succès à télévision en 1987! Mais comme Magali s’était cassée le pied – la rencontre du trio de Webmistresses avait du être reportée à une autre fois! (Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus sur cette rencontre, je vous invite à lire mon compte-rendu de mai dernier…)
 

En décembre, nous avions décidé qu’il était temps d’organiser une nouvelle réunion du fanclub du Gerfaut, pour se souhaiter en personne une TRES BONNE ANNEE. Beaucoup de mails, de coups de téléphone, de messages via facebook se sont échangés entre nous toutes et nous sommes tombées d’accord que le 6 janvier serait la date en or pour que les trois Webmistresses passionnées se rencontrent enfin et pour saluer nos nouvelles amies du fanclub!

La Gare de l'Est fut le point de rencontre magique où pour la première fois "Frédérique, Magali et Mistral sont tombées dans les bras l’une de l’autre ! C’était comme dans l’un de ces films que j’adore tant "LOVE ACTUALLY! Imaginez ces trois filles passionnées qui ont tant en commun! Notre autre chère amie Hélène (qui réalise tant de belles créations pour mon site) était assise avec nous et s’en est bien amusée! Chère Danette, permet moi de te remercier pour ta patience envers nous et aussi pour ton soutien plus tard dans la journée ;-)
Le temps fila vite, alors que les passagers entraient et sortaient du restaurant de la gare et tout d’un coup, nous avons réalisé qu’il était temps de partir si Mistral et Frédérique voulaient arriver pile à l’heure pour leur MISSION IMPOSSIBLE prévue à deux heures de l’après-midi!
Pour ce compte-rendu, je vais prendre la machine à explorer le temps pour l’avancer jusqu’à quatre heures de l’après-midi, car ces deux heures ne concernent pas ma belle histoire de la rencontre de 3 Webmistresses ;-)


Frédérique et moi, qui avaient quitté leurs amies pour quelques heures (et quelles heures… !!!) les ont rejoint à nouveau avec le sourire tout en répétant "Incroyable – Fantastique”, elles nous attendaient  au "Café du Palais Royal" avec pour compagnie, le merveilleux  "Laurent le Doyen", l’inoubliable Gilles de Tournemine". Je n’ai pas pu résister à lui demander de me dédicacer la création que Laluna m’avait fait en mai dernier ! Gentiment, il l’a signé et Frédérique, tu pardonneras à ta chère amie d’avoir “voler” ton idée ;-) Quand elle était allée voir Laurent le Doyen à Paris au théâtre, elle avait pris avec elle, pour une dédicace, sa photo prise à Versailles l’année dernière ! Bonne idée JouJou ;-)
 

mai 2010  
 Mistral avec Laurent le Doyen

janvier 2011
Laurent Le Doyen

Une par une, d’autres membres du club nous ont rejoint. C’était si bon de revoir Sophie et Armelle, que nous avions rencontré la première fois en mai à Versailles. Laurent a été comme toujours très charmant et même s’il avait attrapé un sacré rhume, il a patiemment répondu à nos questions, accepté de signer toutes les dédicaces qu’on a pu lui demander (Laurent, encore merci pour ces gentils mots dans mon tout nouvel agenda du Gerfaut  ;-) Nous avons pris quelques photos, admiré la peinture qu’il avait faite pour Magali et un peu triste quand même, nous l’avons laissé repartir quelque temps après. J’aimerais dire, aussi au nom de mes chères amies, un grand merci , cher Laurent, de nous avoir quand même rejoint alors que tu aurais mieux fait de rester au chaud ce jour là ! 
 

Réunion du fanclub de Laurent le Doyen
 


Nous sommes parties du "café Palais Royal" pour diner et parler encore, nous échanger quelques cadeaux et souvenirs en nous promettant qu’au printemps prochain, il serait bien de se revoir, en espérant que Romy, cette fois, pourrait être parmi nous! Nous nous sommes embrassées avec de petites larmes au coin des yeux et chacune s’est mise à la recherche de sa voiture! Ehm… il ne restait pas beaucoup de voiture dans le parking - puis finalement, JouJou, Magali et moi faisions route vers Reims, où nous étions toutes les deux invitées par les parents de JouJou pour la nuit ! Parce que les trois Webmistresses avaient encore une autre rencontre merveilleuse à faire le lendemain … Juliette Benzoni les avaient invitées à Saint-Mandé.

Vers midi le lendemain, nous étions à Saint-Mandé. Magali, comme JouJou et moi la première fois, était très émue d’avoir la possibilité de rencontrer son auteur préféré de tout temps. La rencontrer était une promesse qu’elle avait faite à sa grand-mère il y quelques années! Nos chères Juliette et  Anne nous ont accueillies chaleureusement comme à leur habitude. Magali s’est sentie assez vite comme à la maison et le beau salon de notre  Juliette, fut vite rempli de nos discussions, nos rires et anecdotes, le tout agrémenté par  de délicieux amuse-bouches préparés par Anne  et du Champagne. Plus tard, Anne nous a servi un déjeuner de rêve qui se termina par un dessert de circonstance, la fameuse galette des Rois !! Ce gâteau traditionnel du 6 janvier que beaucoup de pays européen célèbrent. La fève qui s’y cache, suivant le pays où vous vivez, peut être un roi en porcelaine, une pièce ou un haricot. La personne qui la trouve est alors le Roi ou la Reine pour la journée – ce que naturellement tous les enfants adorent et sans aucun doute les plus âgés !
Juliette avait décidé que Magali serait celle qui choisirait les belles parts de ce gâteau à donner à chacune (et celui-ci venait encore une fois de ce célèbre et magnifique magasin de Paris, appelé Le Nôtre). Nous avons mangé chacune notre part en faisant attention à ne pas mordre à pleine dent sur ce qui pouvait y être caché. Tout sourire et n’y croyant pas elle-même, Magali est devenue notre Reine du jour ;-)

 

Rencontre des trois webmasters
Frédérique, Magali et Mistral à Saint-Mandé
 


Nous avons porté un toast et bien sur, nous n’avons pas hésité à reprendre une autre part de ce régal de chez "le Nôtre", même si la Reine avait été choisie ! Nous sommes restées à table un bon moment, nous souhaitant encore une Bonne et Heureuse Année”, en écoutant Juliette nous parler du livre qu’elle est en train d’écrire  – répondant à ma question : “à quelle époque auriez-vous aimé vivre?” Elle nous dit … (et ce ne fut pas une surprise pour moi)… qu’elle aurait aimé vivre au Moyen-Âge. Que ce soit à cause des Arts, des personnages historiques de cette époque ou encore des magnifiques monuments et églises qui y furent construits! A ma question du choix de Montsalvy, avait-elle visité l’endroit avant d’écrire Catherine ? - Juliette a ri et répondit que, non, elle l’avait simplement choisi car le nom lui avait plu !

De temps en temps, elle répondait au téléphone et lors de l’un de ces appels, elle m’appela auprès d’elle pour prendre l’appareil : « Tenez, c’est l’un de mes très chers amis qui veut vous parler ! » « Quelqu’un veut me parler ? J’ai souri en me demandant qui voulait bien me parler et avant de devenir nerveuse, j’ai pris le téléphone de Juliette. A ma grande surprise et joie et je vous le jure à mon grand honneur, j’avais l’éditeur originel de ma "Catherine de Montsalvy" au bout du fil ! « Je vous remercie du fond du cœur d’avoir été l’homme grâce à qui des millions de fans de part le monde, ont pu découvrir l’inoubliable et merveilleuse héroïne nommée «Catherine» !

Bien trop vite, il fut à nouveau temps de dire au revoir à Juliette, Anne et  Oliver mon chien préféré. Nous lui avons souhaité bonne chance pour l’écriture de son livre et … non... ce n’est pas encore le moment de vous dire ça….mais, oui ce sera encore une fois dur de tenir sa langue  … je vous promets juste de vous tenir informer dès que ce sera certain!

Nous avons alors reconduit notre nouvelle amie Magali, à la gare, lui promettant de se revoir dès que possible pour une nouvelle rencontre du fanclub au printemps – et aussi de rester en contact et de se visiter aussi souvent que possible, ne serait-ce que par nos sites Web.

Et pour tous ceux qui ont fidèlement lu ce long compte-rendu jusqu’au bout, c’est avec une joie extrême et que je veux vous annoncer que Mistral and Frédérique ont rencontré le 6 janvier, nulle autre que :  





 © 2008 - 201
7 linda compagnoni walther